Un complément de revenu jusqu’à 500 € par mois pour vous et vos collaborateurs ?

13/12/2017

À partir du 1er janvier 2018, travailleurs salariés, indépendants et pensionnés peuvent gagner un revenu d’appoint jusqu’à 500 € par mois, exonérés d’impôts. Tant les services occasionnels à des particuliers que le travail associatif entrent en ligne de compte. La nouvelle mesure vise à soutenir davantage le travail associatif et à offrir à plus de personnes la possibilité de se faire des à-côtés.

À quelles conditions pouvez-vous bénéficier de la mesure ?

À partir du 1er janvier 2018, les travailleurs occupés à 4/5e temps au moins, les indépendants et les pensionnés peuvent se faire des à-côtés non taxés jusqu’à 500 € par mois et 6 000 € par an.
Les activités sont enregistrées dans une application électronique. Au-delà de la limite de 6 000 € par an, la totalité des montants déclarés sera considérée comme des revenus professionnels.

Quid de l’économie collaborative ?

La nouvelle mesure s’applique également aux revenus d’appoint découlant de l’économie collaborative. Jusqu’il y a peu, un travailleur pouvait percevoir un revenu supplémentaire allant jusqu’à 5 000 € par an, soumis à un taux d’imposition de 10 % sur le montant net. Cette taxation a désormais été supprimée et le plafond a été relevé à 6 000 € par an.

Quelles activités ?

Les activités concernées ont été fixées dans deux listes, l’objectif étant de ne pas concurrencer le secteur professionnel. L’accent est mis, d’une part, sur les travaux associatifs tels que les activités d’animateur, de coach sportif et d’accompagnateur et, d’autre part, sur les services occasionnels entre citoyens tels que la garde d’enfants, des cours particuliers et des petits travaux d’entretien au domicile ou autour de celui-ci.

Entrée en vigueur

La nouvelle mesure entrera en vigueur le 20 février 2017. Nous vous fournirons des informations plus complètes dès la publication officielle de cette nouvelle mesure.

Sitemap